Le Pic Épeiche.

Me voilà de retour de Hongrie, encore une fois très déçu car le mauvais temps a encore été de la partie cette année. Une semaine sans lumière, c’est très peu d’images d’action possibles, donc très frustrant car le potentiel était là encore une fois avec de superbes observations…

Bref, retournons à nos espèces locales, avec une image dans la suite de celle du pic noir, puisque c’est dans le bois derrière la maison qu’elle a été faite ! Contrairement au noir, il ne nourrit pas par régurgitation toutes les 1h30-3h. Le délai est plutôt de 10-15 min entre chaque passage, pour le plus grand plaisir de l’observateur !
Pour la petite histoire, il n’y avait plus que le mâle pic épeiche au nourrissage. La femelle a du être victime d’un épervier ou d’un pare-choc.