Le Châmois.

Au 15 Aout de cette année, quelle ne fût pas ma surprise lorsque lors d’un affût au chevreuil dans un de mes secteurs favoris, j’ai vu apparaitre ce superbe et pour le moins étonnant mammifère dans mon viseur !

Le temps de faire quelques clichés, et ce jeune mâle d’environ 5 ans à robe d’été repartait dans son taillis. (La robe hivernale étant plus sombre)


Il semblerait qu’il n’avait jamais été observé si bas en Corrèze d’après les informations de certains naturalistes.

Il a été réintroduit en 1978 dans le Cantal, ce qui expliquerait une migration par les gorges de la Dordogne dans un milieu qui ressemblerait plus à celui dans lequel on a l’habitude de l’observer.